La pauvreté dans nos villes : regarder, c'est apprendre

hommetransperceOn le sait bien, le pape François ne manque pas une occasion pour souligner que l'Eglise catholique doit se recentrer sur sa doctrine sociale. C'est ainsi que l'option préférentielle des pauvres est redevenue un leitmotif.

Pour autant, sait-on vraiment de quoi on parle, lorsqu'on emploie le mot "pauvre"? Matthieu Villemot, prêtre du diocèse de Paris, nous propose, dans le livre Regarder l'homme transpercé : quelques grandes pauvretés urbaines, de revoir ce terme au travers de profils de pauvreté très différents, qui montrent à quel point sous un seul mot, quantité de situations très variées sont décrites: La personne très âgée, le grand malade, le sans-domicile fixe, le sans-papier, le prostitué...

Ce livre n'est pas vraiment un outil pratique de pastorale comme l'auteur lui-même l'indique. C'est plutôt un outil de réflexion à partir de la pratique de l'auteur, afin de prendre du recul par rapport au phénomène de la pauvreté. Le livre de Villemot, comme l'auteur le dit lui-même, ne permet pas d'améliorer d'un iota l'état de pauvreté mais permet de changer notre regard sur cette réalité : la pauvreté est un apprentissage pour ceux qui observent la pauvreté de l'extérieur, si l'on peut dire les choses ainsi.

Ce livre est dès à présent à votre disposition au CIDOC!

Robin Masur, Chef de service