La miséricorde en phylactères

DieuNaimePasPapaDieu n'aime pas papa est une bande dessinée qui interpelle tout de suite avec ce titre intriguant. En quelques mots, voici la trame: Tao, petit garçon de 8 ans, vit seul avec sa mère, qui s'est séparée de son père pour une raison inconnue du lecteur, mais qu'il ne va pas tarder à comprendre.

Très rapidement, on se rend compte que la théologie est l'acteur central de la BD et qui relie tous les protagognistes. La mère du garçon, qui souffre de la séparation d'avec son mari, est très croyante et pratiquante, presque jusqu'à la caricature. Le petit garçon, préoccupé par l'absence de son père, se pose des questions théologiques et décide d'illustrer des récits de la Bible, qu'il a déjà lue et relue. Entre deux, nous avons la figure intéressante et apaisante d'un prêtre qui est porteur d'un vrai message de miséricorde. C'est suffisamment inhabituel pour être souligné, ce d'autant plus que la BD est publiée chez Delcourt, qui est très loin d'être une maison d'édition chrétienne!

Nous avons donc deux niveaux d'illustrations dans la BD : la trame principale, d'une part, avec en sus les dessins d'enfants du petit Tao qui raconte des récits de la Bible à sa manière - de façon humoristique mais sans être irréverencieux, cela doit être souligné.

La BD, destinée aux ados et aux adultes, se lit d'une traite et pose de bonnes pistes théologiques - voir la notice dans notre catalogue. C'est aussi une bien belle manière de clore le jubilé de la miséricorde proclamé par le pape François!

Robin Masur, Chef de service du CIDOC