Gilgamesh, le premier des héros

GilgameshUne bande dessinée étonnante vient de sortir : simplement intitulée "Gilgamesh" elle a pour ambition de raconter à nouveau sous forme illustrée cette épopée qui fut certainement le premier best-seller du troisième millénaire avant Jésus-Christ. En effet, des fragments de l'histoire de Gilgamesh ont été retrouvés à travers tout le croissant fertile, depuis le Liban jusqu'au Golfe persique! Ce personnage hors-norme, aux deux-tiers divins et un tiers humain, affronte moult épreuves, combat des monstres terribles avec l'aide de son acolyte Enkidu et règne sans partage sur sa cité, Uruk. En cela, déjà, il précède et surplombe de loin en originalité les supers-héros que nous voyons sortir régulièrement du côté de l'industrie culturelle américaine.

Respectable, certes, mais en quoi cela pourrait-il bien intéresser un centre de documentation œcuménique? La réponse est double : d'une part, parce que Gilgamesh est un formidable récit mythique dans lequel les préoccupations fondamentales de l'humanité sont abordées, en particulier l'angoisse et la peur de la mort. Et d'autre part, des pans entiers de récits de la Bible sont des échos de cette épopée. Gilgamesh extraitEn effet, après avoir assisté au trépas de son ami Enkidu, Gilgamesh, dévasté et désespéré, comprend qu'il doit lui aussi mourir. Commence dès lors une quête durant laquelle Gilgamesh va rencontrer un personnage, Uta-Napishtim, qui ressemble étonnamment à Noé et qui lui raconte un récit qui ressemble beaucoup au Déluge de la Bible. Mais ce n'est pas tout : Gilgamesh, dans sa quête de l'immortalité, va ensuite se procurer une plante qui permet de retrouver la jeunesse et ainsi de vivre indéfiniment...mais il se la fait subtiliser par un serpent! Cela seul devrait susciter quelques réminiscences en chacun de nous.

Il faut saluer l'effort artistique du dessinateur allemand, Jens Harder, qui a donné un style résolument mésopotamien à toutes ses illustrations, en représentant systématiquement ses personnages soit de face soit de profil, et qui s'est efforcé de refléter fidèlement le récit de l'épopée : même si elle est si difficile d'accès, et demeure, dans sa forme, étrange pour le lecteur moderne, l'histoire de Gilgamesh n'en garde pas moins une portée universelle.

Cette bande dessinée est dès à présent à votre disposition au CIDOC!

Robin Masur, Chef de service du CIDOC