L'interprétation à travers les siècles

SodomeCommençons avec une évidence qui frise la lapalissade : la Bible a tracé son sillon dans l'histoire des mentalités et l'histoire intellectuelle de l'Occident durant une vingtaine de siècles. Ainsi, de nombreux passages bibliques ont marqué les esprits, théologiquement et artistiquement (peinture, musique, littérature) et ont suscité une multitude d'interprétations enrichissantes.

Or, nous avons découvert une excellente collection, Graphè, publiée par l'Université d'Artois, qui met à notre disposition, année après année, des contributions de spécialistes qui proviennent de domaines forts différents et qui se réunissent tous ensemble pour dialoguer autour d'un passage biblique spécifique.

Toutes les contributions suivent peu ou prou le même ordre : d'abord une analyse exégétique du passage concerné, suivie d'une relecture par un Père de l'Eglise et éventuellement dans le judaïsme talmudique. Ensuite, on enchaîne avec une reprise interprétative du texte dans la littérature médiévale, puis de la Renaissance jusqu'à l'époque contemporaine, avec pour terminer des contributions dans les domaines de la peinture et de la musique.

Concrètement, nous retrouvons entre autres les thèmes suivants : Le Jardin d'Eden, La Destruction de Sodome, Les Noces de Cana, Ponce Pilate, La parabole du Fils Prodigue...Voir ici la liste complète des documents de cette collection qui sont disponibles au CIDOC.

Cette superbe collection remplit parfaitement sa fonction première : élargir l'intelligence du lecteur en lui dévoilant la richesse incomparable de l'histoire de l'interprétation de la Bible!

Robin Masur, Chef de service du CIDOC