Scènes arctiques de la nativité

noel nuit inoubliableNon loin du Pôle Nord, Jésus a les yeux bridés et est emmitouflé dans un doux manteau de fourrure. Pas d'âne ni de boeuf (ils grelotteraient bien trop), mais en revanche des pingouins, des ours blancs, des phoques et des caribous!

"Noël, une nuit inoubliable" est une très jolie transposition du récit de la Nativité dans le monde des inuits. D'ailleurs, à chaque page, le lecteur retrouvera des mots ou des clins d'oeil qui renvoient à la culture de cette population autochtone.

Ce livre, qui montre à quel point le message évangélique se veut universel, est dès à présent à votre disposition au CIDOC!

Robin Masur, Chef de service

Morceaux choisis 2015

WP 002745Certes, il reste encore 44 jours avant de boucler définitivement cette année 2015, mais au CIDOC, nous pouvons d'ores et déjà effectuer un bilan. La barre des 1'000 documents achetés depuis le 01.01.2015 est déjà dépassée Cool. Alors quoi de neuf, dans la documentation du CIDOC?

Nous avons toujours le souci de proposer une documentation théologique et catéchétique variée, qui soit adaptée aux enfants, aux jeunes, aux adultes, et qui soit accessible au grand public. Nous mettons également à disposition des ouvrages spécialisés dans des domaines spécifiques (réflexions sur la catéchèse, accompagnement pastoral,...).

Voici donc une liste de quinze documents que nous avons achetés en 2015 et qui illustrent bien la variété et la richesse de nos acquisitions (N.B. : dans cette liste, nous avons quand même privilégié les documents destinés au grand public!).

Robin Masur, Chef de service du CIDOC

La mort et les Suisses

zuendelebenDans le sillage de la commémoration des défunts (qui a lieu le 2 novembre, c'était avant-hier!), évoquons un DVD qui est en fait une conversation autour de la mort, à laquelle participent de nombreuses personnalités, suisse allemandes pour l'essentiel.

Le film se construit autour de deux fils conducteurs : d'une part, le personnage principal, Thomas, est atteint d'une tumeur au cerveau inguérissable, avec la mort comme seule perspective. Pourtant, Thomas veut tirer le mieux possible de ce qui reste de sa vie, au contact de ses proches mais aussi en allant assister aux aurores boréales dans le Grand Nord.

D'autre part, la réalisatrice du film demande à une trentaine de personnes de réfléchir concernant leur propre fin et comment ils considèrent la mort. Il s'agit le plus souvent de personnalités : écrivains, théologiens, politiciens, journalistes, acteurs, graphistes, médecins (on y trouvera même une Zirkuspfarrerin !!)...mais soulignons que des personnes ordinaires s'y expriment également.

Le résultat, c'est un film intéressant avec lequel il est parfaitement possible de travailler sur le thème de la mort, et qui illustre bien quels sont les thèmes dominants en Suisse autour de la mort (la fin de vie, les directives anticipées, l'existence de l'organisation Exit, la vision de chacun devant la mort...).

Une remarque toute personnelle : il est frappant de constater que les thèmes proprement religieux (la foi en Dieu, l'espérance d'une vie après la mort, la réconciliation...) ne sont pas vraiment mis en avant. C'est plutôt une perspective postmoderne qui se dégage et qui semble assez représentative de la philosophie qui meut nos concitoyens : comme nous ne savons rien sur la mort et ce qu'il y a après, alors il nous faut tenter de faire le mieux de notre propre vie.

Soulignons-le : c'est un outil précieux et stimulant. Il est ainsi très facile de reprendre les propos des intervenants et d'en tirer une discussion passionnante, cela à partir d'un simple extrait du film.

Au fait, le film s'intitule "Zu Ende Leben" et le DVD est dès à présent à votre disposition au CIDOC!

Robin Masur, chef de service du CIDOC

 

La Bible en langue des signes

JonasLa Bible est l'ouvrage le plus traduit du monde. Certes, mais encore? En fait, il existe une population, les sourds, qui s'expriment - entre autres - par la langue des signes. Or il n'existait jusqu'ici pas de vraie traduction (fidèle au texte grec/hébreu) de la Bible en langue des signes française.

Et donc, grâce notamment à l'Alliance biblique française (ABF), ont été publié en 2010 un DVD de l'Evangile de Luc (disponible ici au CIDOC), puis un autre DVD traduisant le livre de Jonas (disponible ici au CIDOC) en 2012.

Cet effort s'est poursuivi avec un groupe d'aumôniers romands qui a constaté que ces films ne rencontraient qu'un impact confidentiel, le support du DVD ayant ses propres limitations, et a décidé en accord avec l'ABF de libérer ces films qui sont à présent disponibles en ligne via la plateforme http://www.bible-lsf.org/. D'autres livres de la Bible sont en cours de traduction, sous l'impulsion de ce groupe d'aumôniers.

Ce qu'il faut souligner, c'est que ces vidéos sont accessibles à tous et non pas seulement aux personnes sourdes. En effet, chaque vidéo est signée, sous-titrée et bénéficie d'une voix-off. Ce qui est amusant, c'est que les personnes qui ne connaissent pas la langue des signes peuvent par eux-mêmes découvrir, par exemple, la parabole du fils perdu et retrouvé. Les expressions du visage de la personne signant la parabole et les gestes qu'elle emploie sont tout à fait reconnaissables.

En somme, c'est une traduction enrichissante pour chacune et chacun d'entre nous et il faut saluer le fait qu'elle soit à présent disponible en ligne, à portée de clic!

Pour terminer, signalons qu'un vernissage qui permettra notamment de faire le point sur ce projet aura lieu le jeudi 19 novembre à 17H30 dans le bâtiment même où se trouve le CIDOC! Cool Plus d'informations ici : https://goo.gl/lWF76F .

Robin Masur, Chef de service du CIDOC

Un guide à travers la Bible pour les jeunes

Bible guide illustrePeut-être avez-vous entendu parler de la maison d’édition Empreintes temps présent, qui est de sensibilité protestante. Elle est très active depuis 2014 et vient notamment de publier un guide pour la lecture de la Bible. Il s’agit d’une traduction, l’auteur étant effectivement anglais (il s'agit de Mike Beaumont).

Si les éditions Empreintes ont pris le risque de traduire un guide biblique – alors que notre contexte culturel et théologique n’est évidemment pas le même – c’est que ce livre sobrement intitulé « La Bible : Guide de lecture illustré » est pétri de qualités : il est synthétique sans être simplificateur, et allie très agréablement photographies, cartes géographiques, éléments graphiques. En outre chaque page est munie d’une frise chronologique et d’une frise biblique, ce qui permet au lecteur de se repérer dans l’avancement de l’histoire du salut qui se déploie sous ses yeux.

C’est donc un outil très utile, en particulier pour les jeunes dès 12 ans qui auraient besoin d’une première initiation raisonnée à la Bible (mais les adultes y trouveront aussi maints grains à moudre !). Soulignons qu’il ne s’agit pas d’un outil neutre, comme l’est un manuel scolaire, mais qui se veut au contraire discrètement ET fermement confessant.

A noter, également, que le journal Bonne Nouvelle a mentionné cette ressource (entre autres) dans son numéro de septembre 2015.

Ce guide est dès à présent à votre disposition au CIDOC !

Robin Masur, Chef de service du CIDOC

Credo, Credis, Credit!

credo revisiteStimulant, costaud, passionnant! Tel est Le Credo revisité qui nous vient de la plume d'un pasteur français, Bruno Gaudelet.

C'était une entreprise ambitieuse, mais visiblement l'auteur sait de quoi il parle, ce qui permet heureusement une lecture digeste de ce pavé de 367 pages (ce d'autant plus que, comme chacun le sait depuis Daniel Pennac, le lecteur a - entre autres - le droit de sauter des pages et de commencer par la fin).

Le Credo est donc le texte du Symbole des Apôtres qui débute avec ces fameuses lignes : Je crois en Dieu le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre...et son titre actuel trouve son origine dans le premier mot de la version latine : Credo in Deum, Patrem omnipotentem, Creatorem caeli et terrae...Dans ce livre, Gaudelet reprend et découpe chacune des affirmations de ce Credo pour les débattre successivement de façon dense et intense, quelques pages à chaque fois, et qui sont toutes pareillement structurées : introduction à la problématique, petit a), petit b) et un "envoi" pour finir (il s'agit d'une récapitulation synthétique avec une tonalité pédagogique, parfois pastorale).

De pied en cap, il s'agit d'un commentaire pleinement et entièrement protestant, qui n'hésite ainsi pas à chatouiller franco la doctrine de l'Eglise catholique, sur le péché originel notamment. On vous aura averti! Sourire

Pour le lire, rien de plus simple : il est dès à présent à votre disposition au CIDOC.

Robin Masur, Chef de service du CIDOC

Amérique, réveille-toi!

wakupamerica2Ou, dans le titre original : Wake Up America! Il s'agit d'une bande dessinée qui raconte remarquablement bien le mouvement d'émancipation des Noirs aux Etats-Unis. Il vaut la peine de rouvrir ces pages et de relire cette histoire, d'abord parce que nous la connaissons assez mal ici en Europe, et surtout parce que nous ne connaissons que le "chapitre" lié à la personne de Martin Luther King alors que ce mouvement est bien plus vaste qu'on aurait pu le penser.

En effet, nous y faisons notamment connaissance avec John Lewis, président du Student Nonviolent Coordinating Committee , qui préparait des actions militantes non violentes dans le but que les droits civiques des Noirs soient accordés et respectés (par exemple en allant commander une boisson dans un bar labellisé comme étant "Réservé aux Blancs"). Le moins qu'on puisse dire, c'est que ces millitants pacifiques ont été confrontés à un déchaînement de violence tout bonnement ahurissant.  Soulignons que, après avoir été à plusieurs reprises sévèrement battu et jeté en prison, John Lewis est devenu par la suite un député respecté au Congrès américain. C'est un parcours très impressionnant, et, à travers cette figure, cette bande dessinée rend hommage à l'ensemble des millitants qui se sont battus en faveur des droits des afro-américains.

Les deux premiers tomes ont été publiés et sont disponibles au CIDOC (voir ici et là). Le troisième devrait être disponible en 2016.

Robin Masur, Chef de service du CIDOC

Regards neufs sur l'Ancien Testament

TorahCommenteeUn bijou de toute beauté vient de rejoindre les rangées de notre bibliothèque : « La Torah commentée pour notre temps ! ». Deux volumes sont déjà sortis : un pour la Genèse, et un autre pour l’Exode et le Lévitique.

Mais pourquoi s’enthousiasmer pour un énième commentaire ? Tout d’abord, il faut dire qu'il s’agit d’un commentaire juif pour des juifs. Et précisons : il est tout imprégné du judaïsme libéral, et est très accessible pour un lecteur protestant.

Le commentaire se déroule en 3 phases : d’abord une reprise du texte biblique étudié, qui dégage les enjeux fondamentaux. Ensuite, les interprétations de multiples rabbins à travers les siècles sont expliquées au lecteur. C’est un vrai enchantement car nous y découvrons toute la richesse de la réflexion juive sur des passages fondamentaux du Pentateuque ! Et finalement, le commentaire se termine avec des questions ouvertes destinées à poursuivre la réflexion.

Les deux premiers tomes sont donc à votre disposition au CIDOC (voir les notices ici et ) ! Il devrait certainement y avoir une suite, avec un commentaire sur le livre des Nombres et du Deutéronome, que nous attendons avec impatience, bien entendu.

Robin Masur, Chef de service du CIDOC

Ces merveilles de chapelles

chapelles de suisseOn y pense pas, mais la Suisse est littéralement couverte de chapelles. Certaines sont sagement juchées sur une éminence, avec un arbre à proximité tandis que d'autres semblent carrément surgir d'un conte fantastique : ainsi, Notre-Dame du Scex, accrochée à une paroi surplombant Saint-Maurice. Ou encore la chapelle troglodytique (oui, vous avez bien lu!) de la Madeleine, nichée dans la molasse, au-dessus de la Sarine, près de Fribourg.

Dans un livre magistralement accessible, Claude Quartier nous initie à cette richesse architecturale et nous fait redécouvrir un passé oublié. Qui savait, par exemple, qu'il existait des chapelles abritant des ossuaires, souvenirs dramatiques des épidémies de peste? Précisons encore que l'auteur n'oublie pas les chapelles protestantes et y consacre un chapitre spécifique.

En somme, voici un livre intelligent qui encourage le lecteur à enfiler ses chaussures de marche et aller à la rencontre de ces belles bâtisses.

"A la découverte des chapelles de Suisse : histoire, architecture, spiritualité" est dès à présent à votre disposition au CIDOC!

Robin Masur, Chef de service du CIDOC

Pour une rentrée dans la bonne humeur

Encore une énième bande dessinée qui revisite les récits de la Bible sous le plan humoristique? Eh oui, et osons en plus une quasi-lapalissade : humour et religion se marient difficilement. extrait BD"David & Goliath" revu par Luc DeroubaixOu, disons, il s'agit d'un cocktail si instable que, pour une proportion donnée, il sera explosif pour les uns et fade pour les autres.

C'est précisément l'objectif affiché par cette bande dessinée de Luc Deroubaix La Bible avec humour: raconter les récits bibliques traditionnels de façon plaisante, sans être offensant ni vulgaire.

Pari réussi! L'auteur, qui a un coup de crayon sûr sans être révolutionnaire, sait nous raconter les principaux passages de l'Ancien Testament à coup de calembours bien ajustés, comme vous le voyez ici avec cette scène entre David et Goliath.

Cette bande dessinée est dès à présent à votre disposition au CIDOC (voir la notice ici)! Pour creuser un peu plus loin à propos de la démarche de l'auteur, jetez un coup d'oeil sur cet article.

Robin Masur, Chef de service du CIDOC